Emotions et alimentation

Comment faire face à une crise de compulsion alimentaire : 3 astuces efficaces

Les compulsions alimentaires sont plus fréquentes qu’on ne le pense et on adopte souvent un mauvais réflexe, celui de penser que l’on va pouvoir contrôler la crise à venir. Bien au contraire, plus tu mets de contrôle sur tes compulsions alimentaires et plus celles-ci vont gagner en force jusqu’à devenir totalement ingérables.

Je parle souvent sur le blog du travail de fond pour réduire les compulsions et les faims émotionnelles. En entamant une remise en question globale, celles-ci vont perdre en intensité et devenir moins fréquentes à moyen terme.

Mais que faire lorsque tu sens monter une compulsion là maintenant tout de suite pour la gérer au mieux ? Découvre mes 3 astuces pour faire face à une compulsion alimentaire quand elle est là.

Ce qu’il ne faut jamais faire face à une crise de compulsion alimentaire

  • Lutter contre : tu sens ta crise arriver et tu refuses d’y céder. Tu ne veux rien avaler ou alors tu essaies de tromper ton corps et ton mental avec des snacks basse calorie, mais cela ne fait en rien passer cette compulsion. Celle-ci continue de grandir, de prendre de la force et de tambouriner à la porte. Plus tu essayeras de retarder ta compulsion, et plus celle-ci va s’intensifier jusqu’à ce que tu finisses par craquer. Plus tu attends, et plus tu « accentues des dégâts » en fait de compte.

manger ses emotions

  • Se culpabiliser et se punir : Tu as finalement rendu les armes et cédé devant l’ampleur de ta crise et maintenant tu culpabilises, tu te sens mal dans ta peau et en dessous de tout. Aussi, pour « effacer » les calories ingurgitées pendant la crise, tu te fais des promesses « je vais faire 2h de sport pendant 3 jours » ou encore « plus de sucre jusqu’à nouvel ordre » etc.Ces punitions participent à bâtir une prochaine crise malheureusement. Plus tu t’interdiras des choses et plus tu te mettras toi-même sous pression, et plus tu vas favoriser des tensions internes qui vont faire naitre une prochaine crise.
Tu seras peut-être également intéressé par mon article :  Je teste les neurosciences pour maigrir

Au contraire, pardonne-toi et promets-toi d’apprendre à mieux comprendre pourquoi tu fais des crises de compulsions.

Je le répète le travail de fond est la meilleure façon de déprogrammer durablement les faims émotionnelles et les compulsions et de t’en libérer une fois pour toutes.

Mes astuces pour réduire l’intensité d’une compulsion alimentaire

Pratiquer 2 à 3 minutes de respiration profonde ou de respiration en cohérence cardiaque

Bien que certaines crises de compulsions sont causées par des carences ou des erreurs nutritionnelles, la majorité trouve leur origine au niveau émotionnel.

Une émotion négative ou une forte contrariété, un stress sont d’autant de facteurs qui peuvent déclencher des compulsions. Aussi, prendre 2 minutes pour pratiquer la respiration en cohérence cardiaque va grandement t’aider à gérer cet aspect.

Cela ne fera pas disparaître ta compulsion, mais elle va perdre en intensité. Facile à mettre en place avant de manger, la respiration en cohérence cardiaque est une astuce efficace pour t’aider à mieux gérer et à mieux vivre ta compulsion alimentaire au moment où elle se présente.

Manger en pleine conscience

As-tu remarqué que ce n’est pas la sensation de satiété qui te fait arrêter la crise, mais ton niveau de « plaisir ressenti » ?

Ce que ton psychisme t’a choisi comme aliments pour ta crise va t’apporter un apaisement émotionnel. C’est d’ailleurs pour cela que manger autre chose comme des snacks pauvres en calories ne fonctionne pas. Souvent, ton besoin se porte sur des snacks gras ou sucré et c’est cette consommation précise qui va t’apporter une sensation de bien-être.

livre je mange en pleine conscience

Et ce qui te fait souvent culpabiliser pendant les compulsions, c’est la quantité dont tu as besoin pour ressentir cet apaisement émotionnel. Pratiquer la pleine conscience va te permettre de vraiment te connecter à ces sensations positives dès les premières bouchées.

En savourant, en mâchant lentement, en prenant le temps de goûter, de sentir, tu vas arriver beaucoup plus vite à cet apaisement, et tu auras consommé moins pendant ta crise.

Pratiquer la pleine conscience est vraiment l’astuce qui m’a permis de faire un grand pas en avant dans mon travail sur les compulsions alimentaires. Au début, c’est loin d’être évident. Aussi, l’important c’est juste d’essayer au moins sur quelques bouchées. Et cela sera d’autant plus facile si tu as fait un peu de respiration profonde juste avant.

Oui, mais tu vas me répondre que justement, pendant la compulsion, tu n’as pas le temps. Tout va trop vite et c’est à peine si tu n’avales pas tout sans mâcher. Je comprends et j’ai connu. Et j’en viens à mon dernier point.

Tu seras peut-être également intéressé par mon article :  4 blocages psychologiques qui peuvent t'empêcher de maigrir

S’autoriser de vivre la compulsion

Tu vis probablement très mal ces compulsions. La honte (de perdre le contrôle sur son propre corps) les accompagne très souvent. Alors, pour compenser, on avale très vite, ou pire, on se dit, dans 5 minutes je stoppe tout.

Plus la compulsion est rapide et plus vite on peut l’oublier et passer à autre chose. Rappelle-toi du paragraphe sur les erreurs à ne pas faire en cas de compulsions alimentaires : se culpabiliser.

lorsque les emotions declenchent des envies de sucres

Au contraire, en t’autorisant à vivre ta compulsion, en t’autorisant de ne pas la chronométrer, en t’autorisant de manger autant que ton psychisme le réclame, tu mets fin à cette urgence. Désormais, tu peux commencer un travail de réconciliation avec toi, ton corps et prendre le temps de mâcher tes aliments (et donc de pratiquer la pleine conscience).

Comment guérir durablement des compulsions et faims émotionnelles ?

Pratiquer la pleine conscience, la respiration en cohérence cardiaque et arrêter de me culpabiliser sont les 3 astuces qui m’ont le plus aidé à ne plus me sentir dévasté par ces instants de compulsions. Et cela m’aide encore aujourd’hui.

Ma relation a la nourriture a egalement fait evoluer ma relation avec moi memeCe sont de merveilleux outils pour mieux vivre les compulsions, et réduire leur intensité. Mais cela ne les fera pas disparaître. Elles sont comme “une roue de secours” qui va t’aider et t’éviter de te retrouver immobiliser sur le bas côté. Ce n’est pas la solution miracle qui va te libérer des compulsions et des faims émotionnelles sur le long terme.

Par contre, comprendre le “pourquoi” à l’aide d’un travail à moyen terme va permettre de réduire et d’espacer les crises. Plus tu comprendras les émotions et les schémas qui sont à l’origine des compulsions, et plus tu pourras agir à la source, sur le véritable problème.

Il n’y a pas une faim émotionnelle mais DES faims émotionnelles, chaque trouvant naissance dans une émotion ou un type de situation bien précise.

Aussi, la meilleure “cure” contre les compulsions sera à la fois de faire appel à ces astuces à court terme et le travail de fond pour mieux se connaitre et les désamorcer définitivement.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.