Emotions et alimentation, Mincir sans régime

Manger en pleine conscience

Manger en pleine conscience est une expression que l’on entend de plus en plus. Mieux profiter de l’instant présent, maigrir sans régime, mieux vivre au quotidien… On lui attribue de nombreux bienfaits. Qu’en est-il exactement ? Qu’entendons-nous par manger en pleine conscience ? Et bien sûr, tenant un blog sur la perte de poids sans privations, je ne peux pas aborder le sujet de la pleine conscience sans évoquer les avantages qu’une pratique de la pleine conscience régulière peut avoir sur la gestion du poids.

Manger en pleine conscience, c’est quoi ?

La pratique de la pleine conscience ne se résume pas qu’aux repas. Il s’agit d’une attitude générale qui peut se résumer en quelques mots : être pleinement présent à ce que nous faisons. En clair, lorsque l’on pratique la pleine conscience, on arrête d’être perdu dans ses pensées, ses souvenirs ou ses rêveries pour être entièrement disponible sur le présent, sur l’activité en cours. Cette notion n’est pas nouvelle, et des ouvrages comme “le pouvoir du moment présent” abordé déjà cette philosophie il y a près de 20 ans.

Manger en pleine conscience nous incite donc à poser notre charge mentale, être complètement présent à nos sensations, à renouer avec notre corps, et à savourer chaque bouchée de tous nos sens : la vue des couleurs, l’odeur des différents arômes, le goût, la texture, etc..

En quoi me nourrir en pleine conscience peut-il m’aider à perdre du poids ?

Manger en pleine conscience permet d’être plus à l’écoute de ses sensations de faim et de satiété

Des études ont montré que nous mangeons régulièrement au-delà de notre satiété sans même nous en rendre compte. Manger en pleine conscience va te permettre d’être davantage à l’écoute de ton corps et donc de sentir quand arrêter de manger parce que tu n’as plus faim (et non pas lorsque tu as déjà trop mangé). Cette différence va naturellement abaisser le nombre de calories consommées, et donc, te permettre de maigrir naturellement.

Pratiquer la pleine conscience va te permettre de ressentir plus de plaisir lorsque tu consommes de la nourriture doudou, et donc, d’en manger un peu moins tout en ressentant un plus grand apaisement

Nous avons tous des moments où nous cherchons le réconfort auprès de l’alimentation. On appelle régulièrement cela, la faim émotionnelle car nous mangeons alors sans forcement ressentir de faim biologique. Et dans ces moments-là, nous nous réfugions principalement dans des aliments gras ou sucrés, hautement caloriques. Le plaisir ressenti lors de cette consommation va nous apaiser, nous calmer, nous réconforter. En dégustant (sans culpabilité) un aliment doudou en pleine conscience, nous décuplons le plaisir ressenti. Ainsi, la sensation apaisante de réconfort arrive plus vite, et est souvent également plus grande pour une moindre quantité de nourriture consommée.

Manger en pleine conscience va te permettre de mieux te connaitre et de développer une relation plus saine avec la nourriture

Est-ce que je mange parce que j’ai faim ou parce que je ressens le besoin émotionnel de me nourrir ? Que se passe-t-il en cet instant dans mon corps ? Quelles sensations m’habitent et où se manifestent-elles dans mon corps ? De quelles façons ?

Pratiquer la pleine conscience ne se résume pas à savoir si j’ai faim ou non et quand arrêter de manger. Il s’agit d’être présent à soi, d’écouter ce qui se passe en nous, les émotions et les pensées qui nous traversent, sans jugement, sans culpabilité. Cela ouvre une porte intéressante pour dénouer les conflits internes qui créent ou alimentent des faims émotionnelles et des compulsions alimentaires.

Tu seras peut-être également intéressé par mon article :  Comment arrêter de manger sans faim entre les repas ?

Comment manger en pleine conscience ?

5 attitudes qui trahissent que tu ne manges pas en pleine conscience

Je ne mange pas en pleine conscience lorsque :

  • Je mange en faisant une autre activité prenante (travail, mail, discussion houleuse …)
  • Je n’arrive pas à sentir le plaisir, la faim et la satiété
  • J’ai mâché et avalé très vite, par grandes bouchées, sans prendre le temps de vraiment goûter la nourriture
  • J’ai mangé plus que je ne le pensais sans m’en rendre compte
  • J’ai terminé mon repas et je me rends compte brutalement que j’ai une sensation de “trop-plein” inconfortable

Mes 5 conseils pour accroire sa pratique de la pleine conscience pendant les repas

  1. Je m’éloigne de toutes les distractions qui peuvent faire dévier mon attention de ce que je mange : téléphone, ordinateur, télévision, réseaux sociaux…
  2. J’arrête de manger des choses insipides ou que je déteste parce qu’il parait que “c’est bon pour la santé ou pour la ligne”. Pour moi, se forcer à manger de la nourriture que nous n’apprécions pas ne fait que nous inciter à nous éloigner de cet état de pleine conscience. Qui n’a jamais essayé de penser à autre chose et d’avaler plus vite pour oublier ce qu’il avait dans l’assiette pendant un régime ?
  3. Je mange avec tous mes sens en prenant le temps d’observer les couleurs, les formes, les textures, de sentir les odeurs …
  4. Je mâche longuement chaque bouchée pour bien sentir les différents goûts sur ma langue
  5. Je pose régulièrement mes couverts pour me permettre de faire des pauses et d’être plus à l’écoute de ce qui se passe dans ma bouche, mais également dans mon corps

Mes recommandations lectures pour approfondir le sujet

livre je mange en pleine conscienceCelui-ci reste fidèle à la collection “Mon cahier poche”. Très simple et rapide à lire, il propose d’aborder la pleine conscience de manière ludique grâce à de petits exercices au fil des pages.

Des pistes audio sont également disponibles gratuitement ici http://www.mindfulcocoon.com/audio-livre pour accompagner certains exercices du livre.

J’ai été très agréablement surprise de la simplicité de la qualité de ce cahier poche, excellent pour débuter la pleine conscience si le sujet nous est totalement étranger.

livre manger en pleine conscienceÉcrit par un maître bouddhiste, ce petit livret très court, rapide à lire aborde le sujet de la pleine conscience très simplement tout en invitant le lecteur à faire une introspection. Toutefois, le côté méditatif de l’ouvrage peut ne pas plaire à tout le monde. Il s’agit davantage d’un recueil de pensées autour de la pleine conscience et de la nourriture qu’une méthode bien structurée.

Pratiques-tu régulièrement la pleine conscience ? Cet article t’a-t-il permis d’en savoir plus sur le sujet ? Dis-moi tout en commentaire.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.