Par où commencer ?

Perdre du poids sans régime, mon défi personnel

perdre du poids sans regime

Bienvenue sur mon blog “Mes kilos s’envolent”, blog où tu vas pouvoir suivre mon parcours et mes réflexions liés à mon défi personnel de perdre du poids sans faire de régime restrictif. Je me présente : je m’appelle Aby, j’ai 33 ans et j’ai exercé le métier de coach et de formatrice en développement personnel pendant plusieurs années, jusqu’ à ce qu’un grave problème de santé me cloue au lit pendant près de 5 ans. Aujourd’ hui, j’ai (presque) récupéré. J’ai retrouvé une activité quotidienne presque normale, sauf que …. j’ai grossi de 35 kg. L’inactivité, l’inflammation généralisée et la prise de cortisone, le stress et les émotions négatives ont eu raison de mon équilibre alimentaire et de ma ligne. Toutefois, j’ai pu observer un fait intéressant au long de ces années passées : l’évolution de mon poids est loin d’être aussi connectée au nombre de calories contenues dans mon assiette comme les médias on nous le rabâche habituellement. En effet, il m’est arrivée de constater à plusieurs reprises que sans modifier mon alimentation ni de mon rythme de vie, que mon poids pouvait soit rester stable, soit au contraire, afficher plusieurs kilos supplémentaires en un temps donné très court. En y observant de plus près, j’ai compris que ces phases de prises de poids s’effectuaient lors de périodes très stressantes, quand mon émotionnel était au plus bas. A cela s’ajoute les périodes où, trop angoissée, j’ai également compensé par la nourriture “réconfort” dans un comportement proche de l’hyperphagie, (les calories ont un peu trop bien fait leur travail à ce moment là hahaha) et bim, le résultat sur la balance 5 ans plus tard est désastreux.

Ayant déjà souffert de troubles du comportement alimentaire à l’adolescence, j’ai déjà entrepris une analyse de mes comportements alimentaires par le passé. Je me sens désormais prête à entreprendre une nouvelle remise en question personnelle pour désamorcer le besoin de compenser par la nourriture d’une part, et pour modifier l’état intérieur qui enclenche une prise de poids afin de me permettre de maigrir. Aussi, je me lance au défi de perdre du poids sans faire de régime, d’approfondir mes réflexions et de te le partager à travers ce blog afin que tu puisses suivre  mon parcours au fil des mois.

Pourquoi faire cela plutôt qu’un régime classique pour perdre tout ce poids ?

  • Parce que le nombre de cas “yo-yo” sont légions, et que je n’ai pas prévu en faire partie.
  • Parce que je suis convaincue qu’un régime “privatif” pour perdre du poids n’est pas la solution car il n’inculque pas les bons réflexes alimentaires sur le long terme, et que, de plus, il stresse à la fois le corps et le psychique avec des interdits.
  • Parce que je veux renouer le contact avec mon corps, comprendre le pourquoi, évoluer en conscience, plutôt que de masquer avec un régime imposé ou d’ignorer les signaux que mon être m’envoie.
  • Parce que je suis curieuse d’expérimenter à quel point une remise en question et un ré-équilibrage alimentaire peuvent générer une perte de poids.

illustration succulente du blog pour perdre du poids sans regime

Puis-je réellement perdre du poids durablement sans faire de régime ? Voici les lignes directives de mon défi :

  1. Manger ce qui me fait plaisir et observer et analyser le(s) lien(s) entre mon état émotionnel, mon quotidien et mes habitudes alimentaires. Le but est d’identifier les mécanismes psycho-émotionnels impliqués dans la perte et la prise de poids : qui influe sur quoi, et de quelle manière ?
  2. Appliquer les changements qui découleront de mes prises de conscience au fur et à mesure du défi. Celles-ci modifieront elles naturellement ma façon de me nourrir au quotidien avec un résultat positif ?
  3. Me documenter sur le sujet à travers la lectures de livres et présenter ceux qui m’ont plu en publiant un résumé écrit pour aller plus loin dans la découverte de soi et le désamorçage du surpoids émotionnel.
  4. Créer une rubrique d’idées et de recettes faciles et rapides à réaliser pour casser l’habitude “junk food” lorsque l’on ne sait pas quoi manger et que l’on a pas d’envies particulières. Loin ici l’idée d’imposer une nourriture allégée ou de tomber dans le diktat des régimes, le but est de constituer une boite à idées gustatives et saines lorsque la panne d’inspiration se fait sentir.
  5. Faire un bilan de l’évolution de mon poids régulièrement afin de vérifier si oui ou non, je réussi mon défi de perdre du poids sans régime.

Je crée ce blog dans le but de partager principalement mes réflexions personnelles et mon parcours afin que cela puisse inspirer dans la relation avec au corps. Merci de prendre note que je ne suis pas médecin, nutritionniste ou encore thérapeute. Aussi, aucun de mes propos ne remplace une consultation ou les conseils d’un professionnel.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Perdre du poids sans régime, mon défi personnel

  1. Bonjour, enfin quelqu’un qui ose dire que le fait de prendre ou perdre du poids n’est pas toujours directement et uniquement corrélé à la prise alimentaire et au nombre de calories ingurgités ! Oui il faut beaucoup de courage pour le dire tant, dans ce domaine-ci, plus que tout autre, il y a des dogmes établis et les remettre en question c’est presque s’exposer au bûcher ! A la limite on veut bien admettre, du bout des lèvres, que le stress ou les émotions puissent augmenter ou diminuer l’appétit mais, il faut toujours qu’on relie ça directement à la prise alimentaire. Et non pourtant ! Même si la plupart du temps l’alimentation est à la base des soucis de poids, l’état mental, les émotions jouent aussi un rôle considérable dans nos réactions. Nous n’allons pas forcément avoir les mêmes conséquences sur notre balance avec le même repas très calorique s’est est pris, dans un 1er cas, avec des amis, des personnes bienveillantes, avec qui on est heureux et détendu et que ce repas est un moment de joie, ou dans un second cas, si on mange en mauvaise compagnie avec une personne qui nous agresse et que le moment est très stressant. La quantité de nourriture sera la même, l’impact sur la balance non. Voilà pourquoi, lorsqu’on désire perdre du poids, il ne faut pas se contenter d’opter pour une nourriture équilibrée (même s’il faut le faire, bien sûr) mais aussi travailler les émotions, méditer et se relaxer, au minimum et en cas de problèmes plus compliqués faire de l’hypnose peut apporter aussi une aide précieuse.

    1. Bonjour Véronique,
      Oui, la prise et la perte de poids sont des processus complexes et je pense que nous sous estimons, à l’heure actuelle, le nombre de facteurs impliqués. Tu soulignes d’ailleurs très bien l’importance du relationnel et du cadre de vie au moment des repas, chose que l’on oublie souvent en se “forçant” à rester dans un environnement toxique. Je pense d’ailleurs faire un article à ce sujet dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire