Mes bilans mensuels, Par où commencer ?

– 9cm au total : bilan du deuxième mois

Voici deux mois que je me suis lancée dans l’aventure de perdre du poids sans faire de régime. J’opte davantage pour une remise en question de mes habitudes alimentaires afin d’identifier les causes qui en sont à l’origine, ainsi que par une analyse de mon lien émotions-comportement alimentaire. Au programme de ce deuxième mois, un bilan mitigé ! En temps de lecteur/lectrice assidu(e) de mon blog, tu as sans aucun doute lu mon dossier sur le stress ainsi que mon témoignage personnel et ma décision de quitter mon travail. Tu sais donc que j’ai traversé un mois relativement difficile.

Ok, mais concrètement ça veut dire quoi ?

Concrètement, cela signifie que mon alimentation quotidienne s’est modifiée avec des portions un peu plus grosses aux repas et une plus grande consommation de produits sucrés. Attention, je ne parle pas d’orgies, de crises d’hyperphagies ou autre. Non, simplement un besoin de consommer un peu plus et ce régulièrement, jusqu’à ce que je quitte définitivement mon emploi et le climat malsain qui y régnait. Je parle donc d’un dessert, d’une glace ou d’un peu de chocolat en plus par rapport à mes habitudes de façon régulièrement pendant 3 semaines. J’ai également accusé d’une très grande fatigue physique qui tend à s’estomper presque intégralement au moment où je rédige ces lignes.

J’ai continué à m’affiner et à perdre des centimètres

Certes, la perte de poids est minime comme tu peux le voir juste en dessous, mais j’ai continué à m’affiner en perdant quelques centimètres répartis sur l’ensemble du corps. J’ai même perdu davantage de centimètres ce mois-ci que le mois précédent.

Poids : -400kg

Tour de poitrine : -5 cm

Tour de taille : -0.5 cm

Tour de hanches : -2 cm

Tour de bras : -1 cm

Tour de cuisses : -0.5 cm

 

perdre des kg sans regime

Ce que j’ai entrepris lors de ce mois pour perdre du poids sans régime

Ma situation professionnelle m’ayant laissé peu de marge de manœuvre (j’ai choisi d’investir toutes mes ressources personnelles dedans), j’ai prêté une grande attention à maintenir ma bonne habitude du mois précédent et à ne pas me laisser envahir par la flemme culinaire. Je me suis penchée également sur le sucre et ses dangers, sur le rôle du stress dans le processus de prise de poids ainsi que son influence sur mon quotidien et j’ai également commencé à me documenter sur le sujet des kilos émotionnels. Bref, un mois plus studieux qu’expérimental !

 

Mon ressenti

Si, lors du mois précédent, lutter contre ma flemme culinaire était un défi, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je préfère désormais un repas maison simple et rapide à de la junk food de mauvaise qualité et consommée juste “pour combler la faim”. Je te rappelle que tu peux trouver certaines de mes recettes prêtes en 15 minutes chrono dans la section “idées & recettes” de mon blog. J’ai souffert par le passé d’hyperphagie pendant des années, et je suis contente de voir qu’en développant une meilleure écoute de mon corps, mes envies et de mon rapport à la nourriture, sans frustrations, je n’ai eu aucune crise alors que les circonstances auraient pu être favorables. La composition de mon alimentation s’est modifiée pendant quelques semaines, mais j’ai consommé sans me culpabiliser ni m’interdire, en prenant le temps d’écouter mes sensations, et en essayant d’identifier quelle part de mon être se sentait en besoin de combler via la nourriture. Un rapport beaucoup plus sain à mon sens !

 

Et la suite ?

Surprise ! Laisse moi en commentaire ton parcours si toi aussi tu as développé un nouvelle relation équilibrée avec toi même et un nouveau rapport à la nourriture qui te semble plus sain !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire